Galantine de chevreuil au genièvre et à l’armagnac

Ingrédients :

1 livre de cuissot ou épaule 450 gr.
de chevreuil désossé
1 livre de poitrine de porc 450 gr.
salée fraîche
1 c. à thé de sel 5 ml.
1 c. à thé de poivre noir 5 ml.
moulu
1 c. à soupe d’Armagnac 15 ml.
10 baies de genévrier 10
1 crépine de porc 1
1 quignon de pain rassi 1
2 œufs 2
1 gousse d’ail émincée 1

Préparation :

Couper la viande en gros dés, assaisonner et laisser reposer une nuit
au frais. Hacher au couteau voir au hachoir la viande de chevreuil,
réserver. Déconner la poitrine de porc et retirer les cartilages.

Couper en petits dés. Pour faire le hachage, utiliser éventuellement
un robot-mixer en prenant de grandes précautions; en effet un hachage
trop fin réduirait la qualité de votre préparation.

Détaillez le pain en minuscules croûtons. Battre les œufs en omelette.
Mélanger le pain et les oeufs battus. Eplucher, retirer le germe et
hacher l’ail. Mélanger intimement tous les ingrédients puis verser
votre préparation dans une terrine de 6 tasses ( 1.5 litre ) de
contenance. Cuire au bain-marie à 350° F. ou 180° c.
(thermostat 6) pendant le temps d’une petite sieste ! ( 1 heure ).

Réserver votre terrine au frais 48 heures, il faut du temps aux
ingrédients pour qu’ils fassent connaissance.

Courir à la cave tirer une cruche de bon vin rouge de l’année,
trancher une miche de pain et faire trôner votre chef d’œuvre au centre
de la table à manger avec un couteau à proximité. Inviter vos hôtes
goutter aux saveurs d’antan que vous leur rappelez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *